• Lipo-aspiration

Lipoaspiration en Avignon

Ces informations sur la lipo-aspiration sont données à titre informatif mais ne remplacent en aucun cas une consultation auprès du chirurgien.

La lipo-aspiration


La lipoaspiration est une technique très classique d'aspiration de la graisse en excès dans des zones localisées du corps.

La lipoaspiration, pour qui ?

La lipoaspiration est indiquée chez des personnes, femmes ou hommes, qui présentent des excès graisseux localisés. Il ne s’agit donc pas de faire maigrir la personne mais d’harmoniser la silhouette en aspirant les zones disgracieuses « qui dépassent ».

Si vous êtes en surpoids et que l'excès graisseux est généralisé, cette technique n'est pas pour vous, il faut d'abord maigrir, stabiliser votre poids, et alors seulement, on peut faire le point des zones où la graisse serait restée stockée, et ce sont ces zones localisées qui pourraient être aspirées.

Il s'agit d'un contresens de faire une lipoaspiration lorsqu'on doit maigrir : il faut d’abord maigrir, puis si nécessaire réaliser une lipoaspiration pour compléter le résultat à certains endroits.

Ces procédés de lipoaspiration demandent d'avoir une peau suffisamment tonique et élastique pour se retendre et se recoller, une fois que la graisse a été aspirée ; si votre peau est de qualité médiocre, ne vous attendez pas à ce que ces procédés de lipoaspiration en améliorent l'aspect.

En consultation, nous vous expliquerons clairement ce que nous pensons de l'état de votre peau et des résultats que vous pourriez attendre des pratiques de lipoaspiration et notamment de leurs limites.

Quelles zones peuvent être aspirées ?

  • Les flancs, ou « poignées d’amour » : les excès graisseux des flancs sont souvent très difficile à perdre et sont fréquents chez des femmes ou hommes minces par ailleurs. La lipoaspiration des flancs donne de très bons résultats, la peau de cette zone étant en général de bonne qualité et très propice à la rétraction.
  • Les hanches ou « culotte de cheval » : La culotte de cheval est présente chez la majorité des femmes, parfois discrète, parfois plus marquée. Cet excès localisé est souvent tenace même après un régime. A ce niveau, la peau est souvent de bonne qualité et se rétracte très bien ce qui permet d’obtenir de bons résultats après une lipoaspiration de la culotte de cheval.
  • La face interne des genoux : les excès graisseux des faces internes des genoux sont également très bien traités par la lipoaspiration de la face interne des genoux, la peau de cette zone se rétractant bien.
  • La face postérieure des bras : la lipoaspiration de la face postérieure des bras est possible à condition que le bras ne soit pas trop relâché et qu’on puisse espérer une bonne rétraction cutanée. C’est le cas chez les patientes jeunes.
  • La face interne des cuisses : c’est une zone plus délicate, car la peau y est fine et ne se rétracte pas bien. La lipoaspiration de la face interne des cuisses reste possible à condition de ne pas aspirer en excès, chez une patiente jeune à la peau tonique.
  • L’abdomen : un bourrelet graisseux situé sous le nombril peut être aspiré à condition que la peau soit tonique, non vergeturée, qu’il n’y ait pas de pli abdominal. Un antécédent de chirurgie abdominale est une contre-indication à cette intervention.
  • Les chevilles : Certaines femmes présentent un excès graisseux au niveau des chevilles, qui ne sont pas bien dessinées, donnant l’aspect d’un mollet volumineux. Il faut savoir qu’un problème de rétention d’eau est souvent associé à ce niveau, et chez certaines personnes l’implantation basse des muscles du mollet peuvent également participer au volume de la cheville. La lipoaspiration des chevilles permet de diminuer la part graisseuse et de redessiner la cheville et permet généralement une nette amélioration.
  • La poitrine chez l'homme : un excès graisseux au niveau de la poitrine, appelé adipomastie, peut être traité par lipoaspiration à condition que le patient ne soit pas en surpoids et que l'excès graisseux soit vraiment localisé à cet endroit. En cas de présence d'une glande mammaire associée, appelée gynécomastie, une autre intervention est indiquée pour retirer cette glande mammaire, c'est la cure de gynécomastie.

En pratique, comment se déroule une lipoaspiration ?

  • L’intervention est le plus souvent réalisée sous anesthésie générale, ce qui est préférable pour qu’aucune douleur ne soit ressentie pendant le geste (sous anesthésie locale, on est parfois obligé d'arrêter avant d'avoir tout aspiré ce qu'on aurait souhaité aspirer, à cause de la douleur ressentie et qui oblige à s'arrêter en cours de route).
  • Très rarement la lipoaspiration peut être réalisée sous anesthésie locale, uniquement pour de petites surfaces, par exemple le dedans des genoux.
  • L’hospitalisation est ambulatoire (une journée)
  • Un point de suture est présent sur chaque incision, la cicatrisation est obtenue en une à deux semaines. La lipoaspiration ne laisse pas de vraie cicatrice mais des marques minimes de moins de 5 mm aux endroits où la canule a été introduite.
  • Pour aider la peau à se retendre, le port d'un vêtement de compression (gaine, panty, ...) est nécessaire pendant plusieurs semaines (au moins un mois mais parfois plus). De ce fait, il est plus désagréable de faire une lipoaspiration en été à cause de la chaleur qu'en automne, en hiver ou au début du printemps.
  • La période de convalescence post-opératoire est d’environ une semaine. La lipoaspiration étant une intervention de chirurgie esthétique pure, aucun arrêt de travail ne pourra vous être délivré, ni par votre chirurgie, ni par votre médecin traitant. Ce temps de repos devra être pris sur vos congés.

Quelles sont les suites de l’intervention ?

  • Dès le lendemain de l’intervention, des ecchymoses (bleus) apparaissent de façon étendue sur les zones opérées. Elles disparaissent en dix jours environ.
  • Un œdème important (gonflement) apparaît immédiatement après l’intervention et va persister plusieurs semaines, de sorte qu’il va masquer le résultat de la lipoaspiration. Cet œdème met environ deux à trois mois pour se résorber selon la zone opérée. Ensuite, il faut que la peau se rétracte. Le résultat définitif ne peut être évalué que six mois après l’intervention. Pour se sentir bien à la plage en été, c'est en hiver que cela se prépare !
  • Des troubles sensitifs type anesthésie ou hypoesthésie de la zone aspirée sont souvent présents, et récupèrent en quelques semaines.
  • Au niveau des chevilles, les troubles sensitifs peuvent mettre plusieurs mois pour récupérer, et l’œdème est souvent très important, descendant jusqu’aux pieds. Pour cette zone, des chaussettes de contention doivent être portées en plus du vêtement compressif.

Combien de temps persiste le résultat d’une lipoaspiration ?

La lipoaspiration modifie la répartition de la graisse sur le corps, et améliore la silhouette. Cet effet persistera à vie, du moment que votre poids est stable.

Il faut savoir que la réserve graisseuse du corps est constituée par un stock de cellules graisseuses appelées adipocytes, et que ce stock se constitue dans l’enfance et l’adolescence. Une fois le stock constitué, les cellules graisseuses se remplissent de graisse si on prend du poids, ou se vident si on en perd, ce qui modifie leur volume, mais (sauf prise de poids très importante) leur nombre reste stable.

La lipoaspiration va modifier le nombre de cellules graisseuses en les retirant à certains endroits, ce qui fait que dans la zone aspirée, l’excès localisé ne reviendra pas. Cependant, il n’est pas question d’aspirer la totalité des cellules de cette zone mais seulement celles qui sont en excès ! Ce qui veut dire que celles qui restent peuvent bien sur continuer à grossir si l’on prend du poids, mais que la silhouette restera harmonieuse. En cas de prise de poids après une lipoaspiration, un simple régime permettra de retrouver le résultat de l’intervention.

Pour ces raisons, le mieux est de réaliser cette intervention au poids « idéal » et garder ensuite un poids stable !

Que faire si la peau est de mauvaise qualité ?

Une peau trop fine, très marquée par de la cellulite, ou constituant un pli au niveau de l’abdomen, des bras qui pendent ou des cuisses fripées, sont des contre-indications à la lipoaspiration seule qui aggraverait l’aspect des zones concernées. Dans ces cas, il est nécessaire de réaliser en plus un lifting de la zone, qui peut être un lifting de cuisse, un lifting de bras, ou une abdominoplastie


Cette page vous a plu ?
NoteLipo-aspiration5.005basée sur2visiteurs
Dans le cadre de l'amélioration de l'information que nous vous communiquons, vous pouvez noter cette page.
Cliquez pour noter !
Dr. Nivesse Dominique, chirurgien esthétique
Membre de la SOFCEP (Société Française de Chirurgie Esthétique et Plastique).
Installation en activité libérale pure au sein de la Clinique Urbain V depuis octobre 1990 sans interruption.
Docteur Nivesse, chirurgien esthétique à Avignon
Dr. Julia Eraud, chirurgien esthétique
Membre de la SOFCEP (Société Française de Chirurgie Esthétique et Plastique).


Docteur Eraud, chirurgien esthétique à Avignon
Informations utiles
Docteurs Eraud et Nivesse
Chirurgiens esthétiques à Avignon
Centre Médical Equinoxe
3 rue Rigoberta Menchu - Bât B
84000 Avignon
Dr Julia Eraud : 04 88 95 81 20
Dr Dominique Nivesse : 04 90 85 42 96
Horaires :
du lundi au vendredi, de 9h à 18h