• Chirurgien esthétique à Avignon

Généralités sur la chirurgie de séquelles d'amaigrissement 

La chirurgie post-amaigrissement concerne les personnes qui présentent, à la suite d’un amaigrissement massif (20, 30, 40, 50 kg…) des séquelles gênantes à la fois sur le plan esthétique et sur le plan fonctionnel à divers endroits du corps.

Comment est obtenu l’amaigrissement massif ?

L’amaigrissement massif est le plus souvent obtenu après une chirurgie de l’obésité (ou chirurgie bariatrique) réalisée par un chirurgien digestif. Il peut s’agir d’un anneau gastrique, d’une sleeve gastrectomy ou d’un by-pass gastrique.

Ces interventions sont réalisées dans des centres spécialisés, et nécessitent un suivi par une équipe pluridisciplinaire comprenant le chirurgien digestif mais également un endocrinologue, une diététicienne, un psychologue…

Un amaigrissement responsable de séquelles fonctionnellement gênantes peut également se voir à la suite d’un régime seul, mais cette situation est plus rare.

Pourquoi l’amaigrissement massif entraîne-il des séquelles cutanées ?

Le patient présente des séquelles à type d’excès cutané pour deux raisons :

  • L’obésité antérieure à l’amaigrissement, qui a détendu la peau et lui a fait perdre son élasticité
  • L’amaigrissement massif très rapide, lors duquel la peau n’a pas le temps de se rétracter.

Quelles peuvent être les séquelles de l’amaigrissement, comment les corriger ?

Les séquelles d’amaigrissement souvent rencontrées sont :

  • Au niveau du ventre : un tablier abdominal, gênant pour s’habiller, parfois pour marcher, qui peut être corrigé par une abdominoplastie.
  • Au niveau des fesses : des fesses tombantes ou « vidées », qui peuvent être corrigées par un bodylift inférieur.
  • Au niveau des bras : un excès cutané de la face interne des bras, gênant pour s’habiller, et dans la pratique des activités sportives. Il peut être corrigé par un lifting de bras.
  • Au niveau des cuisses : un excès cutané de la face interne de cuisses, gênant à la marche, qui peut être corrigé par un lifting de cuisses. On peut également voir chez certains patients des excès cutanés de la face externe des cuisses.
  • Au niveau des seins : une ptose mammaire (seins qui tombent), gênante sur le plan esthétique. La ptose mammaire peut être corrigée par une cure de ptose (mastopexie ou lifting de seins) éventuellement associée, si nécessaire, à une réduction mammaire ou au contraire à une augmentation mammaire par implants selon les cas.
  • Chez l’homme, un excès cutané et graisseux au niveau de la poitrine (adipomastie) peut être traité par une lipoaspiration complétée si nécessaire par une résection de peau.
  • Au niveau du visage : des joues tombantes (bajoues) et un excès cutané au niveau du cou, gênants sur le plan esthétique, peuvent être corrigés par un lifting du visage (lifting cervico-facial).

En plus de ces excès cutanés, les patients peuvent présenter des excès graisseux résiduels, à divers endroits du corps, qui peuvent être traités par lipoaspiration.

Quelles interventions peuvent être remboursées et dans quelles conditions ?

Les interventions suivantes peuvent être prises en charge par l’assurance maladie, sur demande d’entente préalable, en cas d’accord du médecin conseil qui examinera le patient :

En cas d’accord, les frais d’hospitalisation et une partie des frais de chirurgie seront remboursés par l’assurance maladie. Les dépassements d’honoraires du chirurgien et de l’anesthésiste restent à la charge du patient, ou peuvent, le cas échéant et selon le contrat, être remboursés par une mutuelle.

Quelles interventions ne sont jamais remboursées ?

Certaines interventions sont considérées comme des interventions purement esthétiques, même si les séquelles sont apparues après un amaigrissement massif, et ne sont pas remboursables :

Quelles sont les bonnes conditions pour réaliser la chirurgie des séquelles d’amaigrissement ?

  • Il faut attendre que le patient ait suffisamment maigri, et que le poids soit stable depuis un an.
  • Dans l’idéal, l’IMC doit être inférieur à 28, afin de limiter le risque de complication post-opératoires (notamment de mauvaise cicatrisation). Lorsque l’IMC est supérieur à 30 (patient toujours obèse) nous préférons ne pas réaliser de chirurgie et mettre en place des mesures nutritionnelles pour perdre quelques kilos supplémentaires avant toute intervention.
  • Le tabagisme est absolument interdit pour toutes les interventions de la chirurgie post-amaigrissement. En cas de tabagisme toujours actif ou de sevrage récent (moins de quelques mois) il faut différer l’intervention.
  • En cas de diabète (fréquent chez les patients qui ont été obèses), le risque de complications infectieuses et de retard de cicatrisation augmente. Il nous semble alors préférable que le patient soit opéré en centre hospitalier, et uniquement si le diabète est bien équilibré.

Si plusieurs interventions sont nécessaires, dans quel ordre les réaliser ?

En cas d’amaigrissement massif, les patients nécessitent souvent plusieurs interventions, variables selon les cas.

Il n’y a pas d’ordre précis pour les réaliser : nous conseillons de réaliser en premier celle qui aura le meilleur bénéfice, cela dépend de ce qui est le plus gênant pour le patient. Ensuite, on pourra réaliser d’autres interventions, avec un intervalle minimum de 3 mois entre deux interventions.

Il ne nous semble pas envisageable de réaliser deux interventions en même temps, car la durée de l’anesthésie générale s’en trouverait nettement augmentée et la convalescence serait trop difficile.

Cette page vous a plu ?
Dans le cadre de l'amélioration de l'information que nous vous communiquons, vous pouvez noter cette page.
Cliquez pour noter !
Dr. Nivesse Dominique, chirurgien esthétique
Membre de la SOFCEP (Société Française de Chirurgie Esthétique et Plastique).
Installation en activité libérale pure au sein de la Clinique Urbain V depuis octobre 1990 sans interruption.
Docteur Nivesse, chirurgien esthétique à Avignon
Dr. Julia Eraud, chirurgien esthétique
Membre de la SOFCEP (Société Française de Chirurgie Esthétique et Plastique).


Docteur Eraud, chirurgien esthétique à Avignon
Informations utiles
Docteurs Eraud et Nivesse
Chirurgiens esthétiques à Avignon
Centre Médical Equinoxe
3 rue Rigoberta Menchu - Bât B
84000 Avignon
Dr Julia Eraud : 04 88 95 81 20
Dr Dominique Nivesse : 04 90 85 42 96
Horaires :
du lundi au vendredi, de 9h à 18h